13 / Big Eyes

big eyesLes films à attendre pour 2014 /                        

N°13. Big Eyes                      

Décembre. Un film de Tim Burton avec Amy Adams, Christoph Waltz, Danny Huston…

Ces dix dernières années, à l’exception d’un SWEENEY TODD salvateur, Tim Burton n’a rien signé de réellement formidable. Du moins rien du niveau de BATMAN RETURNS, ED WOOD, EDWARD AUX MAINS D’ARGENT ou même BEETLEJUICE. Pour autant le cinéaste, qui a signé récemment le déplorable ALICE AU PAYS DES MERVEILLES, a semblé avec FRANKENWEENIE, film-somme parfois un peu bancal mais toujours sympathique, amorcer son grand retour.

Et si FRANKENWEENIE marquait la fin d’un cycle et que Burton pensait enfin à se renouveler, à ne plus ressasser les mêmes motifs qui ont faits sa gloire et qu’il utilise désormais comme des figures imposées ? BIG EYES est le projet le plus excitant du cinéaste depuis facilement six ou sept ans.

Ecrit par Scott Alexander et Larry Karaszewski, qui avaient déjà travaillé pour Burton pour ED WOOD et devaient à l’origine diriger eux-même ce nouveau film, BIG EYES est un film à petit budget, un biopic sur le couple Margaret et Walter Keane, devenus célèbres dans les années 50 avec leurs peintures d’enfants affublés d’énormes yeux.

Le film de Burton suit le procès qui opposa Margaret et Walter, ce dernier ayant toujours proclamé être à l’origine des tableaux peints en réalité par sa femme.

Il faut savoir que ce biopic ne tombe pas non plus comme un cheveu sur la soupe dans la carrière du réalisateur de MARS ATTACKS!, puisque le cinéaste est depuis longtemps un grand admirateur des travaux de Margaret Keane, à tel point qu’il en possède quelques originaux.

Autre bonne nouvelle : pas de Johnny Depp dans BIG EYES. Si la collaboration entre les deux était extrêmement fructueuse dans les années 90, toute annonce de la présence de Depp dans un film de Burton ces derniers-temps était devenue assez pénible, tant l’acteur fut dans DARK SHADOWS ou encore dans ALICE AU PAYS DES MERVEILLES en roue libre, son interprétation du « personnage burtonien décalé » sombrant largement dans la caricature.

C’est Amy Adams et Christoph Waltz, tous deux de nouveaux arrivants dans l’univers de Burton, qui interprètent Margaret et Walter Keane, tandis que Jason Schwartzman, Terence Stamp ou encore Danny Huston viennent compléter le casting.

Puisque le film est prévu pour une sortie en décembre, on imagine facilement que les Weinstein, à la production, comptent bien en faire leur principal candidat pour la course aux Oscar 2014. Peut-être l’occasion pour Burton d’enfin remporter une statuette.

Dans tous les cas, on espère surtout que Tim Burton a trouvé dans ce projet de quoi se ressaisir et se réinventer.

A Propos de l'Auteur

FreedentWhite a publié 154 articles sur ce site.

Depuis son plus jeune âge, FreedentWhite développe une passion sans bornes pour le Septième Art. Par dessus tout, il aime Powell, Pressburger, Argento, Malick, Burton et Jodorowsky. Si certains croient qu'il a une dent contre Luc Besson – tout particulièrement lui –, il dévore pourtant tous les types de cinéma ; qu'ils soient d'auteur ou de divertissement (ou les deux). Avant tout, il aime les bons films.


14 / Kaguya Hime non monogatari12 / Le Cimetière des Rois

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.