16 / Maps to the Stars

maps to the starsLes films à attendre pour 2014 / 

N°16. Maps to the Stars

Sortie indéterminée. Un film de David Cronenberg avec Robert Pattinson, Julianne Moore, John Cusack…

Aaaah, David Cronenberg, un grand sujet de conversation entre cinéphiles ! Est-il devenu totalement imbu de lui-même et ne cherche-t-il plus qu’à plaire aux jurys des festivals ainsi qu’à la presse dite intello ? A-t-il renié ses films les plus célèbrés (VIDEODROME, SCANNERS…) ? A-t-il abandonné son « style » ? Non, non et non, David Cronenberg a juste évolué tout naturellement. Alors certes, il se prend peut-être un peu trop pour un génie (il n’est pas rare qu’il se compare aux plus grands), mais quand même, COSMOPOLIS (pour prendre l’exemple le plus récent -et le plus controversé, si l’on en croit les réactions catastrophées des spectateurs) c’était vachement bien !

A ce propos, ça tombe bien, pour les besoins de MAPS TO THE STARS, son nouveau film, David Cronenberg retrouve Robert Pattinson. L’acteur, bien plus doué et intelligent qu’on ne l’imaginait au départ (« oh ça va, on a bien le droit de faire une daube de temps en temps » avait d’ailleurs-t-il dit aux Inrocks à propos de TWILIGHT) gère pour l’instant parfaitement sa nouvelle carrière, faite de choix bien plus exigeants qu’auparavant. Il faut dire qu’en effet, s’associer à un nom aussi prestigieux que Cronenberg n’était pas pour lui la pire des idées.

De quoi parle MAPS TO THE STARS ? De l’obsession de la célébrité à notre époque. On suit les péripéties de toute une dynastie dominée par Stafford Weiss (John Cusack), un psychothérapeute qui a accédé à la renommée grâce à des ouvrages de développement personnel. Avec sa femme (Olivia Williams), ils ont un fils de 13 ans (Evan Bird) vedette de télévision qui vient de sortir de désintoxication. Agatha Weiss (Mia Wasikowska) sort, elle, d’un hôpital psychiatrique et se lie d’amitié avec un conducteur de limousine du nom de Jérôme (Robert Pattinson, à travers lequel on devrait suivre une bonne partie de l’intrigue). Jérôme rêve de devenir une star de cinéma.

Pour compliquer encore un peu plus les choses, Stafford Weiss a pour cliente Havana Segrand (Julianne Moore), une actrice obsédée par l’idée de reprendre le rôle qui a rendu sa mère célèbre dans les années 60 (elle est interprétée par Sarah Gadon).

On espère que Cronenberg saura gérer tout ce beau monde, et surtout au vu d’un tel pitch on imagine qu’il se pourrait enfin qu’il signe un film apte à contenter autant le public que les journalistes (qui sont aussi un public, me direz-vous) ! Si aucune date de sortie n’a été dévoilée pour le moment, on sait que le montage de MAPS TO THE STARS est terminé et qu’une présence en compétition au Festival de Cannes est tout à fait envisageable, si ce n’est obligatoire.

A Propos de l'Auteur

FreedentWhite a publié 154 articles sur ce site.

Depuis son plus jeune âge, FreedentWhite développe une passion sans bornes pour le Septième Art. Par dessus tout, il aime Powell, Pressburger, Argento, Malick, Burton et Jodorowsky. Si certains croient qu'il a une dent contre Luc Besson – tout particulièrement lui –, il dévore pourtant tous les types de cinéma ; qu'ils soient d'auteur ou de divertissement (ou les deux). Avant tout, il aime les bons films.


17 / Welcome to New York15 / Queen of the Desert

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.