Regards: Isabelle Kanako, créatrice d’appétit !

Pour bien commencer l’été, une nouvelle interview photo, avec une artiste qui ne laissera pas votre estomac indifférent ! En effet aujourd’hui, Isabelle Kanako, nous invite à saliver devant ses magnifiques photographies culinaires.

Jeune diplômé de photographie, Isabelle pain perdueKanako c’est donner pour mission de faire partager son inclination pour la gastronomie, et notamment pour les desserts à travers ses clichés. Récemment, elle a d’ailleurs travaillé sur un projet de livre sur le Goûter, où elle donne alors vie à nos petits quatre-heures d’une manière élégante, à la fois simple et raffiné.

Comment te définirais-tu en tant qu’artiste ?
En tant qu’artiste je me définirai photographe, et pour pousser le bouchon plus loin, je me considérerai photographe culinaire! oui depuis deux semaines j’ai mon diplôme et j’ai réussi à faire saliver mon jury et mon publique en offrant des images et un projet de livre de cuisine sur le Goûter… (à suivre)!

Parle-nous de tes débuts dans la photographie ? Qu’est ce qui t’a donné envie de commencer la photo ?
Pour mes 10 ans, mes parents m’ont offert un appareil photo argentique. Ça m’a tout de suite emballé et je passais mon temps avec l’appareil autour du cou à me promener et photographier tout ce qui me plaisait. J’aimais l’idée de rendre beau ou intéressant quelque chose de banale. Et à dix ans j’étais loin de me rendre compte que j’allais faire de cette passion un métier.milkshake

Quelles sont tes formations et compétences en termes de photographie ? As-tu déjà participé à des expositions, des livres ou autre ?
Aujourd’hui je suis diplômée d’une formation de conceptrice-réalisatrice (en gros de photographe). Je suis actuellement exposée dans une galerie à Paris (dans le 3ème) jusqu’au 6 juillet. L’exposition est sur la « Féminité dans l’espace » et j’ai des photographies où le stylisme composé de fleurs et des tons couleurs pastels décorent et habillent mes pâtisseries.
Sinon j’ai passé un concours cette année où je suis arrivée 8ème national. A part ça rien de spécial.

Quel matériel utilises-tu ?
Mon matériel : Canon 5D markII et objectif 24-77mm canon

On voit sur ton blog que tu fais de nombreuses photos culinaires et que tu prépares un livre de cuisine sur le goûter, qu’est ce qui te plait dans les photos culinaires ?
canneléCe qui me plait le plus c’est d’entendre les gens dire devant une de mes photo « haannnnn ça donne trop envie! » ou encore « hum j’ai faim » à ce moment là, je me dis que j’ai rempli ma mission et je sourie bêtement. La photographie c’est un domaine qui se partage et au bout d’un moment, je me suis lassée de faire des images « jolies ». J’avais besoin de transmettre autre chose et il y a deux ans, lors d’un sujet monochrome, j’ai photographié un gâteau. C’était ma première image culinaire et j’ai autant adoré prendre le temps de trouver une belle lumière pour mettre en valeur ma pâtisserie, que de voir mes copains de classe sauter sur le gâteau à la fin du shoot.

Peux-tu nous en dire plus au sujet de ton livre ? Comment t’es venu cette idée de livre ?
Pour mon projet de fin d’étude j’ai donc voulu faire un livre de cuisine et après des heures passées dans des librairies je me suis décidée de faire quelque chose qu’on ne voyait pas tant que ça : un livre culinaire sur le goûter. Et quand mon jury et mon entourage ont eu faim lors de ma soutenance, j’étais vraiment contente d’avoir réussi à éveiller tous leur sens. En effet je pars du principe que si en une image on sent l’odeur du gâteau photographié et qu’on en a le goût aussi rien qu’en le regardant, alors la photo est réussi et mon objectif sera donc atteint.
J’ai rendez-vous avec quelques maisons d’éditions à la rentrée pour éventuellement éditer mon livre. Ce serait le plus cadeau qu’on puisse me faire aujourd’hui!

Tes photographies de dessert sont magnifiques, mais ces recettes sont-elles facilement réalisables ?verrine
Oui ces recettes sont justement très facile à réaliser! Dans mon livre, je pars du principe que n’importe qui peut les faire. Et pour appuyer ce point de vue là, je les ai toutes réalisées. Je ne suis pas une pro en cuisine donc si j’ai réussi, n’importe qui peut y arriver! J’ai réécrit mes recettes de façon à ce que tout le monde comprenne. Simple et facile c’est un peu ma devise!

Comment mets-tu en valeur tes compositions ?
Je n’ai pas vraiment de secret à dévoiler pour mes compos… pour tout avouer, je regarde autour de moi et j’essaie sur le moment. Je ne sais pas à l’avance ce que je vais faire comme stylisme pour tel ou tel gâteau… c’est le coté excitant lorsque je fais une photo mais du coup stressant aussi vu que je ne sais pas ce que ça va donner. Cela peut m’arriver de faire trois-quatre compos différentes pour un gâteau. Ce côté imprévu c’est tout moi…

browniesY a-t-il des artistes qui ont influencé tes travaux ?
Bien sur! je passe mon temps libre à chercher ou à regarder toutes ces bloggeuses culinaire qui m’émerveillent! De «griotte» à «Call me cupcake» en passant par «my little fabric» je m’aide en regardant leurs images toutes plus jolies et originales les unes que les autres.

Pour toi quelle serait LA photo parfaite ?
La photo parfaite pour moi? hahaha ^^
je sais pas, ça serait la photo qui comprendrai un univers, un joli fond comme une vue ou quelque chose de neutre qu’un fond de papier et après une bonne pâtisserie ou sucrerie (oui je suis plus sucrée de base que salé) qui donne bien faim avec de la crème et de la sauce partout!!!

Si tu avais un seul conseil à donner à cemadeleinesux qui veulent se lancer dans la photographie, quel serait-il ?
Ce serait de vraiment faire comme la personne le pense. La photo et le stylisme c’est vraiment une question de feeling! Et toutes celles qu’on ne sent pas se ressentent et elles seront donc moins bien réalisées.

Quels sont tes projets futurs ?
J’ai rendez-vous à la rentrée avec des maisons d’éditions pour mon livre pour éventuellement l’éditer. Sinon j’ai quelques rendez vous avec des magazines culinaires aussi pour faire des photos. Après je vais continuer et réaliser quelques séries que j’ai en tête depuis quelques mois. Et aussi des stages! faire des stages rien de tel pour apprendre quelques milles et une astuces!

N’hésitez pas à partager cette interview et à suivre cette artiste sur sa page facebook et sur son blog.
Bamboin remercie très chaleureusement Isabelle Kanako pour nous avoir fait partager son univers et nous avoir donner l’eau à la bouche !

A Propos de l'Auteur

Brume a publié 13 articles sur ce site.


Le Cosplay, l’art de devenir des héros !Regards: Jérémy, photographe de voyages et d’émotions

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.