La Platine 1.2


Elle est là, toute chaude encore, larmoyant dans sa vitrine que quelques oreilles pointilleuse lui portent confession. La Platine version Bamboin débarque cette semaine sur un hymne brutalement mielleux, hystérique et disco. Touch sensitive, l’australien, pose son morceau gonflé aux hormones, d’un air terriblement 80’s, d’une bass résolument funk, d’effets délicieusement rétros et accompagné d’un beat bien dopé : Pizza guy, mes bamboins, se déguste sans faim !

A peine le temps de poser les deux pieds à terre, attends un peu, Holding on s’étale de son long en travers des 6 prochaines minutes, et c’est Classixx. On ne vous cachera pas qu’on n’a pas vraiment accroché sur le nouveau Daft Punk, pas de quoi refaire l’analyse lu des milliers de fois sur le web, il manque l’ingrédient qui faisait la sauce qu’on accommodait à tous les repas. En ce samedi joyeux, prenez de la playlist Bamboin plutôt, hoooooolding on !

On aime les artistes qui passent du temps à composer, d’autant plus quand on kiff ce beat et qu’ils sont en pleine pente ascendante. Ça roule avec les parisien Octo / Le Double R sur Oh Brown.

Donne-moi ce morceau de salade que j’en prenne une dose écologique. Chrome Sparks, le petit gars du Midwest, dans le paisible Michigan, non loin de l’incontournable Détroit a du méditer ce titre de fort belle manière. +1 pour Marijuana et pour la bonne électro américaine.

Le remix, c’est maintenant ! Le temps d’un break paisible de quelques secondes, d’une voix suave comme on aime en agrémenter les musiques qui nous tourmentent gentiment, Johan Grant sortait Pale Green Ghosts et d’une bass groovy, d’effets bien placés en voici le remix de Xinobi. Non, ne me dite pas qu’en plus elle est téléchargeable pour pas un kopek ? Ecouter plus, dépenser moins, c’est bamboin.

Ce n’est pas pour rien que ce remix de Tube & Berger se nomme Open Air, un titre original d’Edu Imbernon & Coyu. En cette période de fête des voisins, mettez-y de votre grain.

platineQu’ils se rassurent, à 2 minutes bien inspirés succèdent environ 5 autres enivrantes. Et comme il s’agit du grand et gros Solomun, on se range en rang d’honneur autours de Yesnomaybe, et un nouvel EP du même nom à venir le 10 juin sous le label Dynamic dont on reparlera sûrement.

Alors, on fatigue ? Un dernier effort avant de consulter votre ORL, un peu de bonne disco anglaise avec comme samples Quincy Jones et son radieux Betcha Wouldn’t Hurt Me. Il n’y a pas seulement au foot que Manchester éclabousse de son talent, Ben Pearce aussi, avec Patticakes.

En guise de goodbye, une bonne vieille playlist d’un pot qui n’a pas fini de rendre son parfum : la playlist Mustang, en son et en couleurs. A samedi prochain donc, et n’oubliez pas de remercier Bamboin de songer à vos oreilles en ce jour d’Eurovision.

1, 2, 3… May you shut your mouth, I’m listening to Bamboin!!!

A Propos de l'Auteur

Mister V. a publié 27 articles sur ce site.

« Je jette avec grâce mon feutre, Je fais lentement l'abandon; Du lourd manteau qui me calfeutre, Et je tire mon espadon; Elégant comme Céladon, Agile comme Scaramouche, Je vous préviens, cher Myrmidon » D’un poom je fais tchak, C’est au boom que j’attaque !


La Platine 1.1La Platine 1.4

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.