Evil Dead, le remake.

evil-dead-2013-review-top-10-horror-2

Aujourd’hui, nous avons vu la nouvelle version d’Evil Dead, un film où se mêle giclées de sang et moment de dégoût en toute allégresse. Avis aux puristes, nous n’avons vu aucun des films composant la trilogie de Sam Raimi, malgré l’épique qualité cinématographique des Spider Man.

Petit topo. L’histoire commence, comme tout bon film d’horreur, dans une vielle cabane abandonnée au fond d’une forêt flippante. Un bon groupe d’amis s’y retrouve pour un weekend camping, mais point de soirée au programme. En effet, la charmante Mia, accro à la drogue a choisi ce délicieux environnement pour y commencer sa cure de désintoxication. La bonne idée !

Après un concours de circonstances saugrenu, le groupe découvre dans la cave d’intéressantes suspensions de plafond. Et là, au fond de la pièce gît un livre barricadé de barbelés. Le livre. À ne jamais toucher ! Pourtant, le supposé intellectuel du groupe le ramène, et pire … l’ouvre. Alors, comme vous l’a surement déjà dévoilé la bande annonce, l’intellectuel, Eric de son prénom, prononce les mots interdits. Pourtant, le livre l’avait prévenu. Et à partir de là, place au diable, à la bêtise et au carnage.

Trêve de plaisanterie, place à notre avis. Malgré notre ignorance des premières versions, nous avons été informées que ces dernières partageaient un brin d’humour. Ici, le réalisateur a voulu garder l’atmosphère dans le sérieux et le dramatique. Malgré les croyances populaires, Evil Dead n’a rien d’un film de zombie, mais traite, bel et bien, de démon, de possession et de rituels, bonne vieille recette du film à succès où le mal vient du plus profond de ton âme. L’actrice principale semble elle-même vraiment perturbée tant son jeu est crédible (du moins pour ce genre film). Son frère, quant à lui, beau gosse attitré l’est un peu moins. Pour le reste, les scènes plus gore les unes que les autres s’enchaînent sans interruption et ne vous laisse guère de répit. Difficile de comparer le niveau d’horreur de ce film, mais le sang coule à flot. Surement plus gore que véritablement effrayant. Nous laisserons bien sûr passer nombre des absurdités du scénario, qui reste, somme toute, suffisamment bien ficelé pour vous divertir à coup de shots d’adrénaline.

Pour conclure, Evil Dead, le remake, est un bon film du genre pour les amateurs. Nous n’irons pas dire qu’il surpasse les originaux (n’oublions pas que les moyens de l’époque n’étaient pas les mêmes), mais celui-ci à l’avantage de ne pas encore avoir vieilli.

Nous pouvons le dire franchement, ça passe bien ! Allez-y les yeux fermés, du moins si vous êtes friands d’horreur, de sang et d’irréalité.

Groovy !

Co-auteur: Yume

Crédits photo : Geektyrant.com et Top10horror.com

A Propos de l'Auteur

Cruella a publié 16 articles sur ce site.

Cruella est toujours intéressée par le monde qui l'entoure. De la politique au cinéma, en passant par ses propres découvertes sur la toile, elle aime partager son avis avec le plus grand nombre. Et devinez quoi, vous allez en faire les frais !


2 Commentaires

  1. FreedentWhite
    Posted 30 avril 2013 at 18 h 59 min | Permalink

    Mais… Les originaux n’ont absolument pas vieilli !

    • Posted 30 avril 2013 at 19 h 59 min | Permalink

      Ça c’est une question de point de vue. J’ai regarder l’original il y a quelques jours à peine et je trouve qu’il a quand même beaucoup beaucoup vieilli. Et même si leur coté artistique n’a pas faibli, le coté terrifiant lui en a prit un sacré coup. Son manque cruel de moyen est à la fois son principal charme et son principal défaut, il faut le dire.

      Personnellement, je pense que celui-ci est très bon remake, dont le sérieux fait la force et qui réussira à captiver les nouvelles générations qui ont besoin d’un poil plus de vrai sang pour avoir peur.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.