Mauvaises nouvelles pour les fans de Spielberg

robopocalypse livreSteven Spielberg abandonne deux projets. L’un d’eux, pourtant prévu pour l’été 2014, est à vrai dire repoussé indéfiniment. Robopocalypse, qui devait raconter à peu près la même chose que Terminator et qui devait mettre en scène Anne Hathaway et Chris Hemsworth, ne dispose apparemment pas d’un scénario assez fignolé pour entrer en phase de production. Le porte-parole de tonton Spielberg annonce ainsi que Robopocalypse était trop gros et trop cher pour pouvoir espérer être produit. Il se pourrait cela dit qu’après une réécriture du scénario le film soit relancé avec un autre réalisateur à la barre. En effet, comme le confirme l’autre abandon du jour, Spielberg semble vouloir s’éloigner de la science-fiction pour se consacrer à des projets de la trempe de Lincoln ou Cheval de Guerre.

Le second projet, Interstellar, passe des mains très expérimentées de Spielberg à celles de Christopher Nolan (The Dark Knight, Inception). Ce projet de longue date disposait d’un scénario écrit par Jonathan Nolan, ce qui donne une certaine légitimité à son frère lorsqu’il annonce vouloir le mettre en scène. Co-produit par la Paramount et par la Warner, le film est un énorme récit de science-fiction qui fait se rencontrer voyages dans le temps et dimensions parallèles. Nolan va-t-il essayer de rendre tout cela réaliste ? C’est ce que nous saurons bientôt.

Pour l’heure, nous nous demandons sur quoi travaille Spielberg, lui qui ne s’arrête pas une seconde et qui pourtant se retrouve avec un agenda un peu moins rempli que prévu… Réalisera-t-il le troisième volet des Aventures de Tintin ou repartira-t-il sur quelque chose de totalement inédit ? On sait que le bonhomme rêve depuis longtemps de mettre en scène une comédie musicale et on espère voir ça un jour.

A Propos de l'Auteur

FreedentWhite a publié 154 articles sur ce site.

Depuis son plus jeune âge, FreedentWhite développe une passion sans bornes pour le Septième Art. Par dessus tout, il aime Powell, Pressburger, Argento, Malick, Burton et Jodorowsky. Si certains croient qu'il a une dent contre Luc Besson – tout particulièrement lui –, il dévore pourtant tous les types de cinéma ; qu'ils soient d'auteur ou de divertissement (ou les deux). Avant tout, il aime les bons films.


Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.