Misterfox & Pikachu, The Show Musn’t Go On

« Le meilleur Amizet de tout les temps ». Mister V.

« Une collaboration pleine de promesse, Amizet et Tixier nous livrent ici leur premier très bon moyen métrage ». Bluberryking

Il est des films intemporels qui vous marquent à vie. Des chefs d’œuvre merveilleux, qui atteignent le plus profond de votre être, de votre âme, qui touchent ce qu’il y a de meilleur et de pire en vous, pour finalement vous en sortir… différent.

 » Misterfox & Pikachu, The Show Musn’t Go On » n’en fait pas parti, mais bon, étant donné que j’en suis le co-réalisateur, il faut bien que je valorise un peu mon film.

Bonjour à tous, je suis Misterfox, nouveau rédacteur sur Bamboin, et je vous présente le premier (et dernier) article de la rubrique « Je présente des films indépendants du web ». Aujourd’hui, attardons-nous sur une œuvre d’art des temps modernes, le film « Misterfox & Pikachu, The Show Musn’t Go On », co-réalisé par un autre chroniqueur du site, FreedentWhite, et par moi même.

Avant de parler du film, parlons de la série qui l’a engendrée, et avec laquelle il partage son titre : « Misterfox & Pikachu ». Websérie d’une dizaine d’épisode, elle raconte l’histoire d’un jeune adolescent, appelé Misterfox (comment ça, égocentrique ?), qui part à la poursuite de Pikachu (vous savez, le pokémon numéro 25, de type « souris électrique »), parce que cette bestiole… n’aime pas le livre VI de Kaamelott. Dès lors, Misterfox va tout faire pour détruire, physiquement et psychologiquement, ce pauvre Pikachu, lui coupant une oreille, tuant son père sous ses yeux, l’enfermant dans une cartouche jaune… jusqu’à faire sombrer Pikachu dans l’amnésie.

Vous pouvez retrouver cette websérie sur le web (Toitube et Quotidien-motion sont vos amis), mais je ne peux que vous déconseiller sa vision. Réalisée par un mec, tout seul dans un petit appart, elle repousse les limites de l’amateurisme, du jeu d’acteur pourri, et de l’autosatisfaction de son créateur. Soucieux de s’améliorer, celui-ci a souhaité s’entourer des meilleurs réalisateurs au monde (FreedentWhite, donc) pour réaliser une deuxième saison qui, finalement, ne verra jamais le jour. Et c’est sur ce postulat de départ que se base ce film.

L'affiche, par Azmar, un grand artiste.

L’affiche officielle, dessinée par Azmar.

Pourquoi cette saison 2 n’a pas été tournée ? C’est ce que le film raconte, parsemé d’interview de John Davis Misterfox (réalisateur), James Ivan Watson (réalisateur), de Peter Patrick Pikachu (acteur), et d’images du tournage. Entre tensions inter-réalisateurs, visions opposées de ce que doit être un film (on se souviendra de la phrase « You shot it like a French movie ! »), soucis promotionnels (le défi de la Comic Con restera dans les mémoires), acteurs capricieux, techniciens incapables… Tout va faire sombrer cette production, partie sur les chapeaux de roues, dans les abîmes de l’enfer.

Accueillie par un tonnerre d’applaudissements au festival des « Joutes du Téméraire », à Nancy (non ce n’est pas une blague), le film est sorti le 21 novembre dernier sur tous les écrans du web. Le public ne tarit pas d’éloges à son sujet, comme en témoignent ces commentaires, pris au hasard : « Superbe vidéo ! Bravo ! », « Amazing ! Marvelous ! Awesome ! » ou encore « This is very very good ! »

Un très bon film, donc, que je ne peux que vous encourager à découvrir d’urgence, d’ailleurs, retournez donc en haut de cette page et lancez la vidéo!

 Vous pouvez dès à présent précommander le double-DVD (rempli de milliards de bonus, et dont la sortie est prévue en début d’année 2013) en envoyant un email à concours@misterfox.fr

Quand à moi, je vous dis à bientôt pour des articles, qui, j’en suis sûr, vous plairont fortement, presque autant que ce merveilleux film !

A Propos de l'Auteur

Mister Fox a publié 5 articles sur ce site.


Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.