I love cap ferret: quand vin et plage ne font qu’un

De la joie et de la bonne humeur : I ♥ Cap Ferret !

Cette semaine, Bamboin quitte les sentiers battus des PMEs informatiques pour vous parler d’un véritable coup de cœur: les vins “I ♥ Cap Ferret”, qui sont apparus le long des plages Girondines cet été.

I ♥ Cap Ferret, c’est tout d’abord la formidable aventure de 2 étudiants de l’ECE Bordeaux (NDLR: Remi Guillot et Peyo Suraud). Ces deux compères ont décidé en mars dernier de mettre à profit leurs connaissances en Marketing ainsi que leur expérience dans le milieu du vin afin de créer I ♥ Cap Ferret, une marque avec un concept très simple: un bon vin dans une belle carafe ( avec un beau du bouchon en verre qui rend la bouteille reutilisable, dixit Peyo Suraud). Afin que les vacanciers du cap profitent des doux breuvages d’aquitaine tout en gardant en souvenir une carafe de qualité au design épuré: qui a dit que le vin n’était qu’un plaisir éphémère?

Outre, le produit, ce qui nous intéresse dans cette chronique, c’est le succès de nos deux entrepreneurs et comment ils y sont arrivés.

Lorsque Remi, à l’origine de l’idée, a proposé à Peyo de se lancer dans une telle entreprise ; l’année 2012 avait déjà commencée et il fallait aller très vite afin de lancer la marque pour la saison estivale. Cela n’a pas empêché les deux étudiants de se lancer dans l’aventure en collaborant avec graphistes, professionnels du monde du vin et tous les autres intermédiaires nécessaires à la réalisation de leur projet.

Une fois les vins et la bouteille choisie, il a fallu penser business. Pour cela, Remi et Peyo ont su s’entourer d’une commerçante expérimentée qui les a aidé dans leur tâche.

Le réalisme et l’expérience de leurs “conseillers” les as conduits à commander 6500 bouteilles I love cap ferret pour l’été 2012. Nos deux entrepreneurs planifient déjà une plus grosse commande l’année prochaine aux vues de la réussite de l’entreprise.

Dans une aventure comme celle-là, tout ne se résume pas à la conception. Il est aussi important de vendre ses produits, et c’est dans ce domaine que Bamboin tire son chapeau à I ♥ Cap Ferret !

Les deux aquitains ont travaillé sans relâche cet été pour que leur boisson soit présente dans tous les plus grands bars et restaurants du cap ainsi que dans les grandes surfaces alentours.

I ♥ Cap Ferret ne s’est pas contenté de cela et a proposé aux vacanciers une campagne de community management rondement menée, passant par la traditionnelle page facebook, à l’incontournable présence sur les marches du Ferret et de Piraillan. Dans ces lieux de rencontre privilégiés, les vacanciers ont pu converser avec les deux ecéens (étudiants de l’ECE).

“Un véritable lien s’est créé entre les ferretcapiens et nous, c’est surement notre plus belle réussite” nous confesse Remi.

Fort de cette expérience entrepreneuriale, Remi et Peyo voient l’avenir sous un soleil sans nuage : « l’année prochaine, nous comptons élargir notre gamme avec un produit d’entrée de gamme plus accessible » m’ont-ils confié.

Pourquoi parler de cette initiative sur Bamboin ? Pour prouver à tous nos lecteurs que les opportunités d’entreprendre ne manquent pas et que l’idée de la réussite se trouve peut être sous votre fenêtre.

 Intéressé par les bouteilles I Love Cap Ferret ?

Contactez Rémi ou Peyo au : 06.63.99.89.21 / 06.45.89.53.71 ou par mail : ilovecapferret@gmail.com

Rejoignez les aussi sur leur page Facebook ou Pinterest : Ilovecapferret

Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle succès Story.

Thibault Linte

Crédit photo: I love Cap Ferret

A Propos de l'Auteur

thibault linte a publié 87 articles sur ce site.

Passionné de cinéma et de politique, cet illustre souverain de la myrtille a décidé de quitter les plaines verdoyantes de son enfance, pour parcourir le monde à la recherche de la connaissance suprême. En attendant de la trouver, il vous livre ici ses pensées sur un monde qu’il aimerait tant révolutionner. Sinon, Thibault dénigre les bobos, bien que son livre de chevet soit Cioran près du catalogue IKEA.


2 Trackbacks

  1. […] leur publicité grâce aux réseaux sociaux : >> et des sites internet parlent d’eux >>. Bien sûr Internet ne fait pas tout : le contact humain est indispensable, surtout lorsque la […]

  2. By I love Cap-Ferret – Entre Vin et Bassin… on 9 mars 2018 at 15 h 19 min

    […] Lien article: http://www.bamboin.com […]

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.