La playlist du samedi, épisode 2

This entry is part 2 of 11 in the series La playlist électro

Salut à tous,

Nouvelle semaine et nouvelles émotions passées et à venir. Vous qui aimez la musique, vous savez quand et comment l’apprécier. Pour vous rendre une description digne de l’effet escompté, je me suis pris au jeu cette semaine : boulot, vacances, loisirs, transports, etc. Voici du bu blabla et du bruit. La musique est la BO de votre vie alors partagez là !

Commencement

[soundcloud id=’46456591′]

Le réveil irréel sonne, une brève surprise « c’est quoi ce bordel ? ». Il est des humeurs mauvaises mais il n’est rien en comparaison de celle qui git sur le visage du lundi matin. Pas de panique, j’ai l’antidote, ami du café joyeux et de nu-jazz. Une petite production d’outre Rhin, du bon ! C’est ce genre de contraste qu’on cherche, qui fait que la musique s’ouvre et se réinvente.

[soundcloud id=’52369736′]

Passe la journée, un brin d’exercice, mardi avance à travers les volutes d’un bon café (« Il n’est pas d’heure pour un bon café »). D’ailleurs il est trop tard pour aller à la plage « j’aurais encore du me coucher plus tôt ». Tant mieux, l’heure est à la house. Vous m’en direz des nouvelles !

[soundcloud id=’58569047′]

Goûter sauté, « un tour en ville ? », en avant. Braver la chaleur, se poser dans le métro et attendre. Attendre ? Hisser son casque et laisser se frayer quelques bonnes ondes au travers plutôt. Un truc allemand, encore ? « Non ! » Et si.

[soundcloud id=’856835′]

Jeudi maussade, la pluie battante vient tuer le reste de la journée, et alors ? Trouves un abri (bar) animé, une ambiance cosmopolite et ouvres une bière, «  de toute façon t’as de quoi faire. »

[soundcloud id=’56569788′]

Arrivé enfin trempé, la party party peut commencer.  Quoi de mieux qu’un peu de son bien de chez nous, condensé d’Orléans et de quoi rameuté les envies diverses réunies ce soir autour de quelques verres multicolores. On ne va pas se voiler la face, c’est le temps de danser !

[soundcloud id=’53514038′]

Enfin, un peu psyché, très blues, l’ultime soubresaut de samedi retentit et moi de filer au lit.

A Propos de l'Auteur

Mister V. a publié 27 articles sur ce site.

« Je jette avec grâce mon feutre, Je fais lentement l'abandon; Du lourd manteau qui me calfeutre, Et je tire mon espadon; Elégant comme Céladon, Agile comme Scaramouche, Je vous préviens, cher Myrmidon » D’un poom je fais tchak, C’est au boom que j’attaque !


Series Navigation<< La playlist du samedi, épisode 1La playlist du samedi, épisode 3 >>

2 Commentaires

  1. Posted 8 septembre 2012 at 13 h 47 min | Permalink

    Merci !

    • Mister V.
      Posted 15 septembre 2012 at 21 h 31 min | Permalink

      C’est bien normal, ce son passe vraiment bien, beau travail. N’hésites pas à nous faire part de tes productions. A la prochaine.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.