Iron Man 3 au Comic Con et sur internet

À l’occasion du Comic Con de San Diego, qui se déroule actuellement, Disney-Marvel nous invite à découvrir le site officiel d’ Iron Man 3 (marvel.com/ironman3), l’un des plus gros blockbusters de l’an prochain. Par la même, le studio dévoile le logo du film et un très court teaser… destiné à mettre en avant un logo totalement différent…

Le réalisateur Shane Black, qui succède à Jon Favreau, promet un spectacle grandiose. On serait tenter de le croire, lui, le scénariste de L’Arme Fatale et le metteur en scène de Kiss Kiss Bang Bang (déjà avec Robert Downey Jr.), d’autant plus qu’il vient de confirmer la présence de Ben Kingsley dans le rôle du Mandarin, grand méchant de ce nouvel épisode. Bad guy favori des lecteurs d’Iron Man, le Mandarin n’était jusque là pas apparu à l’écran, par crainte d’en faire une figure raciste. Le personnage, caricature de chinois dans la bédé, a pour particularité -en plus de vouloir devenir maître du monde-  de disposer d’anneaux magiques aux pouvoirs impressionnants. On est curieux de voir ce qu’ils feront à l’écran de ce Mandarin, et les quelques chanceux ayant pu assister à une projection de quelques minutes à San Diego l’ont semble t-il trouvé très fidèle à celui des comics.

Rappelons qu’Iron-Man 3 est le premier film de la phase 2 des Avengers, qui doit se clôturer en 2015 avec la sortie d’un nouveau blockbuster événementiel réunissant les plus grands héros Marvel. D’où la position particulière du film de Black, qui doit reprendre une saga laissée en piteux état par un deuxième volet catastrophique (et tourné sans scénario), ainsi que succéder au succès astronomique d’Avengers. Gageons qu’il optera pour un univers un peu plus sombre. Sortie en France le 1er mai 2013.

Crédit photos: MDCU & Superherohype

A Propos de l'Auteur

FreedentWhite a publié 154 articles sur ce site.

Depuis son plus jeune âge, FreedentWhite développe une passion sans bornes pour le Septième Art. Par dessus tout, il aime Powell, Pressburger, Argento, Malick, Burton et Jodorowsky. Si certains croient qu'il a une dent contre Luc Besson – tout particulièrement lui –, il dévore pourtant tous les types de cinéma ; qu'ils soient d'auteur ou de divertissement (ou les deux). Avant tout, il aime les bons films.


Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.