Ici sportif français cherchant un mental

Le sport français souffre t-il d’un problème de mental? C’est une question qui fait débat dans le monde du sport quel qu’il soit! Nous avons des athlètes, de bons voir très bon athlètes dans nombre de disciplines. Mais qu’en est t-il de leurs qualités mentales? J’ai l’impression d’avoir entendu ces commentaires des centaines de fois. Oui c’est vrai qu’un tel est bon mais malheureusement il n’a pas de mental, il ne gagnera jamais rien…

Ce bon vieux débat, si aujourd’hui je le fais remonter à la surface c’est qu’il est d’actualité. Comme tout bon passionné de sport, ma semaine précédente a été rythmé par le célèbre tournoi de tennis, j’ai nommé Roland Garros. Une grande édition en perspective puisqu’un score de 13 français sont qualifiés pour le 2ème tour. Il faut remonter en 1971 pour trouver un tel chiffre. Aller enthousiasmons nous et disons le: cocorico!!!

Pourtant ma tête était déjà tournée vers le 3ème tour. Quelque chose me disait que comme souvent, l’aventure allait rapidement s’arrêter pour bon nombre d’entre eux. Fataliste, pessimiste me direz vous. Non. Simplement réaliste et habitué depuis des années à des prestations historiques ou de grande qualité sans confirmation derrière. C’est pourquoi je préfère attendre un peu avant de m’enthousiasmer.

Une joueuse illustre parfaitement mon propos: Virginie Razzano. Un première tour historique, du jamais vu dans l’histoire du tennis. Cette joueuse expérimentée de 29 ans vient à bout de « l’ogre » Serena Williams. Pour la première fois, Mlle Williams se fait sortir d’un tournoi du grand chelem (NDLR: 4 tournois majeurs) au premier tour. L’héritière de Marie Pierce (dernière française à avoir remportée Roland Garros) est-elle arrivée? Il faut bien se rendre compte de la performance. Serena Williams c’est une légende dans le tennis féminin. Peu de joueuses peuvent se targuer d’un tel palmarès.

Pourtant, encore une fois, j’ai du mal à m’enflammer, mon pessimisme naturel peut-être… Ou, trop habitué à des contres performances, simplement un esprit de prudence. Et la sanction tombe, deux jours plus tard. Mlle Razzano est terrassée en deux sets par une joueuse certes top 100 mais encore très loin du niveau de jeu d’une Serena Williams. Et croyez-le ou non, elle est satisfaite de son tournoi!!! Eliminée au 2ème tour mais contente. Mais d’ou vient ce manque d’ambition? Pourquoi devrait-on se contentait d’un modeste second tour sous prétexte d’avoir battu l’une des reines du circuit au premier tour?

Je vous avoue que j’ai du mal à comprendre. Modeste, voilà l’adjectif qui résume le mieux cette attitude. Un exploit suivit du néant, voilà la mentalité de nos sportifs. Ce qui nous amène encore et toujours à la même conclusion: comment acquérir ces facultés mentales qui font tant défaut à nos sportifs? Malheureusement, la réponse je ne l’ai pas.

Je me dois de vous communiquer le résultat de mon scepticisme. De 13 français qualifiés pour le 2ème tour, un seul est en 1/4 de final (J-W Tsonga). Est-il vraiment utile de parler de la performance de la numéro un française Marion Bartoli incapable de faire mieux qu’un décevant 2ème tour? Indigne d’une numéro 8 mondial. Une erreur de parcours dirons-nous.

Quand allons nous enfin comprendre, en France, que le mental est un facteur fondamental de réussite de nos champions? Le plus rapidement possible j’espère. Peut être en sommes nous déjà conscient et dans ce cas la question serait plutôt: que faire pour améliorer ça?

Réponse à ce constat dans les années à venir espérons-le.

Crédit photos: rolandgarros.com, grandslamgal.com et dianedimond.net

A Propos de l'Auteur

Sportix a publié 8 articles sur ce site.

Passionné par le sport en général mais aussi de politique, il a enfin décidé de quitter son écran télé pour prendre sa plume. Adepte de la critique facile mais constructive, il est également capable de manier l'humour avec habileté.


Un commentaire

  1. Posted 29 juin 2012 at 15 h 10 min | Permalink

    Ça me fait plaisir de lire cet article, j’ai déjà eu ce débat avec des potes et c’est vrai que nous français on a un vrai problème de constance en sport. Peut être un souci dans notre éducation ou à l’école.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.