Des nouvelles chaines et des critiques

Cela ne vous aura pas échappé, ce mardi 27 mars, le conseil supérieur de l’audiovisuel a rendu public le nom des 6 nouvelles chaines choisies pour enrichir l’offre de télévision gratuite des foyers français.

Ainsi, d’ici la fin de l’année, HD1, 6Ter, l’Equipe TV, RMC découverte, Chérie HD et TVous la diversité, vous présenteront plein de nouveaux programmes intéressants et originaux … enfin, on l’espère, car la liste des prétendants était longue (31 candidatures lors de la phase finale de décision) et les sages de l’audiovisuel n’avaient que l’embarras du choix pour choisir les 6 chaines rêvées de tous téléspectateurs.

Cela ne fait que quelques heures que l’annonce des chaines retenues est tombée et déjà, le web s’empare de l’affaire et critique ardemment le choix du CSA. Pour certains, l’assemblée des sages était encore une fois à la solde des grands groupes – comme le prouve l’attribution de fréquences aux groupes TF1 (par l’intermédiaire de HD1), M6 (6Ter) et Chérie HD (NJR Group) – pour d’autres, elle s’est donnée une bonne conscience « bobo » en attribuant un canal à TVous la diversité, dont les programmes restent très vaguement définis.

Chez Bamboin, nous vous proposons de revenir sur quelques une de ces 31 candidatures afin de nous forger une idée plus précise de ce que vont nous proposer les nouvelles chaines et de ce que nous proposait les chaines qui ne verront jamais le jour.

Les paragraphes qui suivent prennent appui sur les auditions publiques des différentes chaines candidates à l’attribution de fréquences TNT. Ces dernières sont disponibles sur le site du CSA (ici).

Les 6 chaines retenues

HD1

Les grandes chaines nationales s’étaient vu promettre des canaux afin de compenser l’accroissement de la concurrence, c’est chose faite, avec pour le groupe TF1, l’accréditation d’une chaine basée exclusivement sur la fiction.

Bien sûr, on est en droit de se demander de quel droit, une entreprise se verrait offrir de nouveaux canaux de distribution du seul fait qu’elle existait avant les autres. Ce point est, je vous l’accorde, difficilement défendable et attribuer une chaine à un groupe de médias pour le simple fait de sa taille, c’est prendre le risque d’entrainer vers le bas la qualité des programmes proposés aux français.

J’étais donc, avant de visionner les auditions de TF1 devant le conseil de l’audiovisuel, idéologiquement contre la création de HD1. Il faut cependant admettre, que la proposition de la chaine du groupe Bouygues s’avère être l’une des plus professionnellement aboutie parmi les 31 candidats.

Le groupe est l’un des seuls à proposer, dès maintenant, une description très détaillée de ses programmes, sa vision du futur et ce que sa nouvelle chaine sera capable d’apporter à l’art audiovisuel français.

Alors bien sûr, on peut se dire que TF1 s’y connait mieux que AMIS TV en marketing et que le rendu sera surement beaucoup moins attrayant que sur le papier : les soirées Almodovar seront sans nul doute très vite remplacées par quelques experts venus des Amériques et les programmes courts originaux se limiteront à n’en point douter à quelques séries par ci par là, rediffusées chacune une bonne vingtaine de fois. Mais le fait est que le projet est là et que nous sommes très curieux de voir ce que donnera la première chaine française 100% fiction.

Part d’audience visée : 2%*

6Ter

Deuxième groupe à s’être fait offrir une chaine par le CSA, M6 nous propose ici une chaîne dont elle a le secret : magazines et documentaires pour un public familial. Que les amoureux « d’un dîner presque parfait » et de « recherche appartement ou maison » se réjouissent, une nouvelle chaîne rien que pour eux va arriver et tant pis pour les amateurs de programmes culturels. On se consolera en se rappelant que M6 (comme TF1 d’ailleurs) avait aussi proposé une chaine 100% shopping.

Part d’audience visée : 1,6 à 2%.

L’Équipe HD

Enfin une chaine sport gratuite ! Cela faisait longtemps que tous les amoureux du beau geste l’attendaient, elle va enfin voir le jour. À ceux qui se plaignent que les petits sports ne passent jamais à la télé, à ceux qui craignaient qu’Al Jazzera nous prive de tout le sport gratuit : réjouissez-vous, l’Equipe HD arrive et c’est gratuit !

« Pour la première fois en France, une chaîne de sport gratuite et accessible à toute la population française va être créée », a souligné François Morinière, directeur général du groupe L’Équipe, précisant que « L’Équipe HD sera la chaîne de tous les sports, de tous les terrains de sport et de tous ceux qui font le sport ».

Il ne reste plus qu’à espérer que le groupe se donne les moyens d’investir dans des droits TV sur un nombre suffisant de sports, pour que la chaine ne reste pas cantonnée à l’info sport qu’elle brasse depuis 1998 sur le câble. Budget : 35 millions d’euros.

Part d’audience visée : 1,3 %

RMC découverte

Si un groupe a pâtit du choix de l’Equipe en tant que chaine sport, c’est bien le groupe NextRadioTV (BFM et RMC) qui avait pour projet de lancer son canal RMC sport lors de cette phase d’attribution de chaines TNT.

En guise de consolation, la chaine a reçu l’autorisation d’émettre pour sa chaine RMC découverte. Une chaîne de documentaires privée sur la télévision gratuite ; on demande à voir en espérant que cette dernière pourra garder sur le long terme sa grille éducative. Avec France 5 et Arte, la concurrence sera rude. Budget : 35 millions d’euros.

Part d’audience visée : 2 %

Chérie HD

A l’instar de M6, NRJ Group se voit lui aussi attribuer une fréquence « girly ». Bien que sa politique affichée soit de sortir du stéréotype de la chaine féminine (mode, déco, …), on imagine mal comment la chaine pourrait durer avec l’orientation qu’elle a présentée devant le CSA, à savoir : « remettre la femme au cœur de la société et de la vie politique et économique ». La chaîne peut au moins se targuer de son budget relativement élevé : 50 millions d’euros. Avec cela, elle aura à n’en pas douter assez de fonds pour relancer Next et L’amour est aveugle en France.

Part d’audience visée : 2 %

TVous la diversité

C’est la grande surprise de la journée. TVous la diversité vient d’être choisie parmi l’intense concurrence pour être la 25ème chaine de la TNT et est au cœur de toutes les polémiques.

Tout d’abord, qu’est ce que TVous ?

Il est très difficile de trouver sur internet des traces de ce projet audiovisuel, si difficile que l’on pourrait croire que même les porteurs du projet ne croyaient pas en leurs chances d’accréditation. Le peu d’informations que l’on ait sur le concept de la chaine est que cette dernière sera celle « de toutes les diversités, du handicap à la famille mono-parentale, à base de magazines et de documentaires ». Du très flou en somme, même la vidéo de l’audition face au CSA ne nous a pas beaucoup plus renseigné sur la future grille de la chaine.

Pourquoi donc avoir choisi la chaine de la diversité ?

Tout d’abord, il faut souligner que les financiers de la chaine sont de poids : Xavier Niel, François-Henri Pinault, Jean-Charles Naouri, Matthieu Pigasse et bien d’autres … Que de grands patrons voulant se racheter une conscience !

Lorsque l’on se rapproche un peu du projet et de l’argumentaire utilisé devant le CSA, il est clair que la chaine est en elle-même un facteur de communication pour ces grands investisseurs. Preuve en est, la directrice adjointe de GDF SUEZ (Valérie Bernis) s’était jointe aux auditions du CSA afin de supporter le projet. Pour Pascal Houzelot, président de Diversité TV France, sa présence symbolique montrait « l’intérêt croissant du monde des entreprises pour la diversité ». Tout est dit.

Le CSA s’est donc racheté une conscience en autorisant les grands groupes français à s’en acheter une. La boucle est bouclée, circulez, il n’y a rien à voir.

Part d’audience visée : 1,5%

4 autres chaines qui ont attiré notre attention

Nous ne pouvons pas revenir ici sur les 25 chaines recalées en finale, mais nous en avons choisi quatre qui nous semblent intéressantes, par les débats qu’elles suscitent ou par ce qu’elles auraient pu apporter au paysage audiovisuel français.

MCE

Je ne sais pas si vous connaissez Ma Chaine Etudiante, mais en tant qu’étudiant, c’est une chaine avec des programmes très sérieux et qui se veulent de qualité, surtout au vu des très faibles moyens dont elle dispose (à l’instar d’autres chaines très méritantes comme Nolife par exemple). J’ai été très triste d’apprendre que ce projet éducatif et ludique ait été refusé au profit d’autres chaines moins légitimes en termes de soutien aux français et à l’audiovisuel (MCE a depuis toujours encouragé et diffusé nombre de petites séries françaises).

Il faut l’avouer, la soutenance du dossier de MCE manquait de charisme ; les représentants du projet se sont focalisés sur l’aspect instructeur de la chaine et sur son passé, au lieu de proposer au CSA un futur saisissant et prometteur. Mais vendre le bienfait d’une chaine devrait-il se faire comme vendre une voiture ? Les membres du CSA qui jugent chaque publicité seraient-ils eux aussi des marketing-addicts, préférant acheter une merde bien emballée, que du caviar dans un Tupperware ?

KTO

Si nous avons mis la chaine KTO dans notre sélection, c’est pour le débat qu’elle suscite sur la toile, notamment de la part de militants FN. Nombre de ceux-ci accusent le CSA de l’avoir remplacée par la chaine TVous. Ayant regardé la prestation et les arguments évoqués par la chaine KTO, nous voulions couper court à cette polémique qui ne peut qu’attiser une haine inutile. Le projet et la présentation de KTO TV apparaissaient clairement moins professionnels que la plupart des candidats et se cantonnaient à des thématiques qui, il faut bien l’avouer, restaient assez loin de l’idée laïque de la démocratie française. Le problème réside donc dans le choix de TVous en tant que chaine de télévision plus que dans le non-choix de KTO.

BFM Business

Et de deux ! Lorsque BFM a été lancée pour les débuts de la TNT, son objectif était de traiter exclusivement d’économie. Face à l’absence surprise de LCI lors de la première phase d’attribution des bouquets TNT, la chaine s’est recentrée vers l’info en continu, plus rentable et surtout sans grande concurrence [NDLR : uniquement Itélé]. Cette fois encore, NextRadioTV ne pourra pas sortir sa chaine économique. Un projet décidément maudit pour le groupe …

D. Facto

Vous voulez savoir à quoi ressemblent des comptables qui veulent se lancer dans la TV ? Alors regardez ceci.

Thibault Linte

* source : lefigaro.fr

Crédits photos : numerama.com, geekdefrance.fr, telesatellite.net (ici et ), idata, basketeurope.com, leclubradio.com,  mobilefilmfestival.com et yaggpro.com.

A Propos de l'Auteur

thibault linte a publié 87 articles sur ce site.

Passionné de cinéma et de politique, cet illustre souverain de la myrtille a décidé de quitter les plaines verdoyantes de son enfance, pour parcourir le monde à la recherche de la connaissance suprême. En attendant de la trouver, il vous livre ici ses pensées sur un monde qu’il aimerait tant révolutionner. Sinon, Thibault dénigre les bobos, bien que son livre de chevet soit Cioran près du catalogue IKEA.


Un commentaire

  1. Aurélia
    Posted 28 mars 2012 at 9 h 28 min | Permalink

    Merci bien pour le condensé d’infos. Les Echos étaient trop fouillis alors pourquoi faire compliqué alors qu’on peut faire simple comme Bamboin^^

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.