Présidentielles 2012 – Les programmes : Le Pen

Il n’est pas facile pour les citoyens que nous sommes de choisir le prochain Président de la Vème République.

C’est pourquoi, je vous propose dans les prochains jours de faire un petit tour d’horizon des principales idées des candidats à l’élection présidentielle. Pas d’opinions personnelles dans l’écriture des idées, juste une énumération de ces dernières pour chaque programme, pour chaque candidat.

Vous trouverez aussi une mise en relief des propositions qui me semblent importantes, différentes ou simplement qui m’interpellent.

Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la candidate qui fait beaucoup de bruit, qu’on entend souvent et dont on connaît à peine les « grandes » idées… Vous l’avez deviné, Marine Le Pen est à l’honneur aujourd’hui !

Banques, Finance :

  • Fixation d’un plafond applicable au montant des frais bancaires
  • Séparation des banques de dépôt et des banques d’affaires
  • En cas d’extrême nécessité, nationalisation partielle et temporaire des banques de dépôt en difficulté.
  • Action au niveau international pour une interdiction des produits dérivés spéculatifs et une taxe mondiale sur les transactions financières.

Défense :

  • Augmenter le budget de la Défense nationale (2% sur 5 ans contre moins d’1,6% aujourd’hui).
  • Garde Nationale de 50 000 réservistes.
  • Nouveaux programmes stratégiques, en priorité dans le domaine spatial.
  • Effort sur nos bâtiments de surface, nos sous-marins d’attaque et un deuxième porte-avions.
  • La politique de la mer, priorité absolue, donc importance d’une flotte de guerre.

Écologie :

  • Loi « achetons français » permettra la réduction des rejets de gaz à effet de serre.
  • Taxes aux frontières nationales impactées aussi selon la qualité écologique des exportateurs.
  • Poursuite de la construction de l’EPR de Flamanville.
  • La législation sur l’élevage en batterie sera revue afin d’offrir un espace vital décent aux animaux, un crédit d’impôt aidera les éleveurs pour les transformations occasionnées.

Éducation :

  • Réorientation de la formation en grandes écoles vers l’entreprenariat et l’industrie au détriment des métiers de la finance.
  • Priorité d’accès au logement aux étudiants français et particulièrement ceux d’Outre-mer.

Emploi et Retraite :

  • 1/3 des embauches dans la fonction publique seront réservées aux plus de 45 ans issus du privé pour lutter contre le chômage des séniors.
  • Les entreprises incitées à prioriser l’emploi, à compétences égales, à des personnes ayant la nationalité française.
  • La taxe de 3% sur les biens importés permettra d’augmenter de 200€ les salaires.
  • Revenir aux 40 annuités de cotisation pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein. L’âge légal sera progressivement ramené à 60 ans.

État :

  • La loi française retrouvera sa supériorité sur le droit européen.
  • Application ferme de la loi de 1905 sur la laïcité.
  • Bannissement des pratiques de discrimination positive (école, université, entreprise…)
  • Tous les bâtiments publics de France porteront le drapeau Français, celui de l’UE ne sera plus autorisé.
  • Baisse de 2% des dotations de l’État aux conseils généraux et régionaux.
  • Réaffirmation de notre modèle républicain et de ses valeurs contre le multiculturalisme anglo-saxon.
  • Inscription dans la Constitution « la République ne reconnaît aucune communauté ».

Fonction publique :

  • Dans le cycle de formation des fonctionnaires, l’accent sera porté sur le sens de l’État et le patriotisme.
  • L’ENA* veillera en particulier à recruter des hauts fonctionnaires patriotes.
  • Les écoles de formation d’agents de la fonction publique devront promouvoir des stages dans le secteur privé.

Immigration :

  • L’immigration légale passera de 200.000 à 10.000 entrées par an (divisé par 20 !), en privilégiant les talents.
  • Suppression du regroupement familial.
  • Remise en cause de Schengen sur la libre circulation des personnes.
  • Suppression de la double nationalité pour les non-européens.
  • Les manifestations de clandestins ou de soutien aux clandestins seront interdites
  • Le racisme anti-Français comme motivation d’un crime ou délit sera considéré comme une circonstance aggravante.

Justice :

  • Hausse de 25% en cinq ans du budget.
  • Hausse du nombre de magistrats pour rendre la justice plus rapide et donc plus juste.
  • Création de 40 000 nouvelles places de prison.
  • Suppression des remises automatiques de peine.

Politique Internationale :

  • La France doit retrouver la maitrise de ses frontières, de préférence au sein d’une association libre d’Etats européens partageant la même vision et les mêmes intérêts (immigration par exemple).
  • Proposition d’alliance trilatérale Paris-Berlin-Moscou
  • La renégociation des partenariats économiques avec les pays du Maghreb sur la base d’un arrêt des flux migratoires.
  • Soutien fort par l’Etat français des investissements privés français en Afrique en échange d’une inversion des flux migratoires.
  • Retour à la monnaie nationale.

 

Production, Croissance, Économie :

  • Planification de ré-industrialisations (rapprochement des établissements universitaires et grandes écoles avec les filières industrielles, puis mise en place d’une politique de protection raisonnable aux frontières face à la concurrence internationale déloyale).
  • Stratégie de développement économique de l’Outre-mer.
  • Priorité d’accès aux marchés publics aux PME/PMI françaises.
  • Action au niveau des centrales d’achat pour rétablir un équilibre entre le commerce indépendant et la grande distribution. Les liens d’exclusivité entre centrales d’achats et grands distributeurs seront interdits.
  • La France abandonnera la PAC au bénéfice de la PAF (Politique agricole française) permettant un développement réparti entre petites et grosses structures agricoles.
  • Loi « Achetons français » (comme aux USA et au Brésil) : les administrations d’État, ainsi que les collectivités territoriales devront acheter prioritairement des produits français (artisanat, industrie, agriculture).

Sécurité :

  • Mise en place de l’interdiction de pénétrer dans des territoires définis pendant une certaine période après avoir purgé sa peine pour éviter toutes récidives.
  • Accentuation des peines contre les élèves ou parents d’élèves coupables d’agression verbale ou physique contre un enseignant.
  • Référendum sur le rétablissement de la peine de mort ou l’instauration de la réclusion criminelle à perpétuité réelle.
  • Suppression des prestations sociales (aides, logements, RSA) aux récidivistes délinquants ou criminels justiciables d’une peine de plus d’un an de prison.
  • Reconstitution des effectifs de police et de gendarmerie supprimés depuis 2005

Divers :

  • Seul véritable concurrent du cinéma américain, le cinéma français fera l’objet de mesures d’encouragement particulières
  • Suppression de la loi Hadopi
  • Création d’un revenu parental, dès que les finances le permettront, destiné à offrir, pendant la période souhaitée, aux mères ou aux pères de famille, la possibilité de choisir librement entre l’exercice d’une activité professionnelle et l’éducation de leurs enfants (80% du SMIC).
  • Abaissement de l’âge de la retraite pour les mères ayant élevé au moins trois enfants ou ayant élevé un enfant handicapé.
  • Opposition au mariage homosexuel et à l’homoparentalité.
  • Un impôt progressif unique sur le patrimoine, fruit de la fusion entre la taxe foncière et l’ISF, sur des bases rénovées assurant la justice fiscale.
  • En cas d’envolée des prix des carburants, un plan sera adopté : abaissement de 20% de la TIPP compensé par une surtaxe des superprofits des grands groupes pétroliers et gaziers.

*École Nationale de la Magistrature

Sources : FrontNational.com

Crédits photos : RMC.fr et FranceInter.fr

A Propos de l'Auteur

Intrépide a publié 15 articles sur ce site.

Pas d'orientation politique particulière. Très ouvert sur le monde qui m’entoure et les personnages qui en écrivent les grandes lignes.


2 Commentaires

  1. Peyo
    Posted 28 février 2012 at 11 h 59 min | Permalink

    Je publie sur le programme le Marine Le Pen mais ça aurait pu tomber sur un autre. Juste une petite remarque qui est aussi partagée par d’autres personnes lisant votre blog (que je trouve très bon). Pourquoi se limiter à résumer les programmes au lieu de donner votre avis (parfois c’est fait mais très légèrement)?

    Peyo  

    • bluberryking
      Posted 28 février 2012 at 17 h 35 min | Permalink

      Il est vrai que c’est une bonne remarque que nous rencontrons souvent. 
      – Premièrement, parce que nous voulions proposer une plateforme sur laquelle tout un chacun pourrait avoir un résumé objectif de chaque candidat et choisir en toute connaissance de cause.
      – Deuxièmement parce que nous avons déjà une catégorie ou nous traitons plus profondément de l’actualité politique (voir par exemple Hollande: le changement? Pas Maintenant ou pourquoi les humanistes ne voterons pas Sarkozy.

      Mais ne vous inquiétez pas, nous ferons bien sur les articles de fond sur madame Le Pen.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.