Sarkozy, c’est pour mercredi ou pour jeudi ?

Le Figaro, fidèle ami de la droite a contribué à l’armement de son poulain jeudi dernier. L’arme est prête à faire mal. On annonce l’entrée officielle en campagne de Nicolas Sarkozy dans cette édition 2012 de la Présidentielle pour cette semaine, mercredi ou jeudi (et oui, mardi c’est Saint Valentin).

Elle devait arriver début mars, mais avec un retard si important dans les sondages (plus de 5 points sur F. Hollande) et la montée médiatique de son adversaire socialiste, il fallait agir. Un retard si important ne s’est d’ailleurs jamais vu pendant la 5° République pour un Président sortant, si près du jour J.

Il faut avouer que ces derniers jours, le meneur socialiste a su prendre de l’ampleur, du galon (et de la farine…). Son discours du Bourget le 22 janvier dernier, devant environ 20 000 personnes (selon Le Monde), lui a permis de changer son image de « candidat à la patte mole » ; il en est même ressorti avec une certaine carrure. Celle d’un présidentiable diront certains.

Alors ça y est, jeudi, le Président de la République a commencé son entrée en jeu. C’est avec le Figaro Magazine qu’il a présenté une partie de sa stratégie et de son programme pour 2012.

Beaucoup l’attendaient en séducteur des centristes, porte-parole d’une droite sociale. Mais c’est avec une droite plus traditionnelle et conservatrice qu’il va commencer sa campagne. Un discours pour rallier toute la droite en essayant de récupérer ceux qui l’ont fait gagné en 2007 et qui se penchent aujourd’hui sur Marine Le Pen.

Les grands thèmes de sa campagne seront ceux du travail, de l’éducation et de la famille.

Sur le travail, c’est la formation des chômeurs qui sera l’une des premières batailles du candidat UMP. Les 30 milliards d’euros dépensés ces 5 dernières années dans la formation n’ayant pas fonctionné, c’est une autre méthode que tente le Chef de l’État :

Toute personne au chômage devra, au bout de « quelques mois » choisir une « formation qualifiante » à l’issue de laquelle elle sera tenue « d’accepter la première offre d’emploi correspondant au métier pour lequel il [elle] aura été nouvellement formé[e] ».

Cette formation ne serait pas spécialement dans le métier originel du demandeur d’emploi, mais dans un secteur plus propice à l’embauche. En définitive, un ouvrier d’une usine Continental (par exemple) pourrait acquérir une formation d’artisan en bâtiment, d’employé de mairie (sûrement plus reposant) ou de mécanicien.

La deuxième et très controversée nouveauté, est le fait que cette réforme serait proposée aux français par referendum.

Une façon de laisser croire au peuple qu’il est souverain ?

Sur les autres thèmes, on retrouve des idées bien à droite, avec une continuité sur l’opposition au mariage homosexuel ainsi qu’à l’homoparentalité ou encore le maintien de l’interdiction de vote aux étrangers.

Cette stratégie de ratisser toute la droite, avec un programme plutôt classique et droit sur ses valeurs originelles, lui permettra-t-elle une bonne entrée en campagne ? Sera-t-elle assez efficace pour récupérer la part du gâteau mangée par M. Le Pen ?

Rien n’est dit, et aux vues des réactions de son parti et de l’opposition, la remontée dans les sondages va s’avérer être une tâche pénible et difficile !

Sources : Sondage Paris Match

Crédits photos : LeFigaro.fr et JeanMarcMorandini.com

A Propos de l'Auteur

Intrépide a publié 15 articles sur ce site.

Pas d'orientation politique particulière. Très ouvert sur le monde qui m’entoure et les personnages qui en écrivent les grandes lignes.


3 Commentaires

  1. intrépide
    Posted 15 février 2012 at 10 h 44 min | Permalink

    Ce soir sur TF1 pendant le journal il y aura un nouveau candidat à l’élection !

    • bluberryking
      Posted 15 février 2012 at 14 h 17 min | Permalink

      Espérons qu’il y ai un revirement inattendu de situation et que notre cher président dise: le donne la place à Juppé,ça nous permettrai de faire une belle deuxième brêve.

      • intrépide
        Posted 17 février 2012 at 7 h 10 min | Permalink

         raté…

Laisser un commentaire

Votre email ne sera jamais publié ou partagé.